Témoignage : Evelyne et Jean-Pierre Ducotey

Mes premiers essais de jardin dans le sud avaient été désastreux, venant d’une Lorraine pluvieuse, je n’avais pas pris en compte trois éléments : soleil sécheresse et sol pauvre.
Alors pour notre nouvelle maison je m’étais plus ou moins résolue à faire un jardin sec avec beaucoup de cactées et de graviers. Jusqu’à ce que je découvre le livre de Jean-Jacques Derboux et je me suis remise à rêver devant ces jardins sans arrosage à la végétation luxuriante, fleurie et faussement désordonnée.
Il restait malgré tout deux gros problèmes : un terrain très pendu et deux bergers australiens plein de vie.
Ce qui a été intéressant lors de nos premières rencontres a été de remplir ensemble un questionnaire très complet et qui m’a interpellé sur le sens et surtout l’utilisation de « mon jardin ». Décrire des ambiances, des zones précises avec des utilisations ciblées, des contraintes, des couleurs … et attendre les premiers plans.
La surprise a été de taille, circulation délimitée pour mes 4 pattes dans les massifs par l’utilisation de ganivelles, exubérances des massifs dans les couleurs bleutées que j’affectionne, petit bassin, espace repas et espace détente sur une terrasse totalement repensée. Tout le jardin est conçu dans une logique qui intègre parfaitement notre mode de vie. Le choix des plantes fleuries pour la plupart a été fait dans le respect d’un arrosage très limité et non contraignant.
Et, le cadeau, la part du rêve … une yourte en métal, aérienne et recouverte de grimpantes qui donne à mon jardin ce côté unique et différent .

Un grand merci à Jean-Jacques et à toute son équipe.

Scroll to top